Le réseau est vétuste, mais il est surtout très compliqué à entretenir. Les 250 km qui séparent Nice de Marseille ne sont dotés que d'une double voie ferrée, où se cotôient TER et TGV. Quand ça coince, pas de plan B !

Pour ne rien arranger, c'est ici que l'on trouve le plus de tunnels, de viaducs et de parois rocheuses au km... Toute intervention coûte plusieurs dizaines de milliers d'euros, et perturbe la circulation des trains. Impossible de faire une remise à niveau "one-shot" sans fermer la ligne.

Tant pis, coûte que coûte, il faut refaire les voies
Vous revoyez vos ambitions à la baisse, il faut aussi s'occuper des trains

Oups! Je veux revenir en arrière