Vous êtes un(e) président(e) prudent. Vos adversaires, eux, vous qualifient de menteur. Qu'importe. Vous savez bien qu'en politique, on ne fait jamais ce qu'on veut.
Avec un peu de chance, vos électeurs ne s'en souviendront même pas dans six ans.
Si vous souhaitez réellement peser sur l'avenir de vos administrés, vous pouvez retenter votre chance.

Rejouer

Oups! Je veux revenir en arrière