Découvrez combien de temps Sophie a mis pour rejoindre Sophia Antipolis en partant de Nice à 8h06 un mardi matin, en empruntant l'autoroute A8



minutes


Elle est partie à 8h06, elle est arrivée à 8h51. Voici son trajet.

8h06. Je quitte l'avenue de la Corniche Fleurie, direction Saint-Augustin pour rejoindre l'autoroute. Je perds 5 minutes au feu rouge de l'avenue Louis Cappatti. J'en profite pour me brancher sur l'appli Waze. Histoire de prendre la "température" du trafic jusqu'à Sophia Antipolis.
8h22. J'entre sur l'autoroute à Saint-Augustin. J'ai 13 km à parcourir sur l'A8 jusqu'à la sortie d'Antibes. Le trafic est fluide, mais, à peine Saint-Laurent du Var dépassé, le panneau à message variable m'invite à lever le pied. "Ralentissez embouteillage".
8h24. Peu avant Cagnes-sur-mer je suis à l'arrêt. Et pourtant, pas de camion en panne, ou d'accident sur le parcours pour expliquer ce bouchon. J'ai tout loisir de regarder Waze. Qui annonce d'autres ralentissements sur mon parcours.
8h33. Après la sortie Villeneuve-Loubet, je peux de nouveau accélérer et passer la 3e. Pas pour longtemps. Dans la descente vers Biot, ça freine de nouveau.
8h42. J'arrive au péage de la sortie d'Antibes, fluide et je m'engage vers le rond-point des Chappes.
8h44. Un nouveau ralentissement m'attend à la sortie du rond-point, et le long de la route des Colles.
8h51. J'arrive, enfin à l'école de commerce Skema. Avec le sentiment de m'en être plutôt bien sortie. Et pourtant. De porte à porte, il m'a quand même fallu 45 minutes pour faire 19 km.
Quand les conditions de trafic sont fluides, le navigateur annonce 25 minutes de temps de parcours dont 9 minutes de trajet sur l'A8. J'ai juste mis près de 2 fois plus de temps, et encore c'était plutôt un matin où ça roulait.

Changer de conducteur