Chez nous

Moins de 20% des actifs covoiturent et 7% seulement le font de manière régulière, selon la dernière enquête Ménages-Déplacements menée dans le département. Il n’existe pas d’aire de covoiturage sur le réseau autoroutier dans les Alpes-Maritimes , la plus proche se situe aux Adrets, dans le Var et compte 35 places.

Et ailleurs ?

L’Association des sociétés françaises d’autoroutes (ASFA) vient de publier une carte où elle recense l’ensemble des aires de covoiturage où passagers et conducteurs se retrouvent. Taux d’occupation moyen des 6.500 places répertoriées en France: 73%.
Lundi dernier, la société ATMB (Autoroutes et tunnel du mont Blanc) a annoncé qu’un tronçon sera dédié aux véhicules circulant avec au moins deux passagers sur l’A411, jusqu’à la frontière franco-suisse, où transitent jusqu’à 22.000 véhicules par jour. Un projet similaire est à l'étude dans l'agglomération lyonnaise pour désengorger le tunnel de Fourvière. En Ile-de-France, on prévoit d’ouvrir aux covoitureurs plusieurs couloirs jusqu’ici réservés aux bus et aux taxis.